Ateliers (venredi)

Les Ateliers Techniques seront organisés le vendredi 7 juillet et offriront un contenu technique de haute qualité à la fin de la semaine de la Réunion Annuelle de la CIGB. Les Ateliers seront répartis en trois sessions parallèles. Ces ateliers seront présentés par des spécialistes tchèques, régionaux et internationaux et suivis d’un temps de discussion spécialisée entre les participants.

TW1 – Résumé des méthodes et des approches internationales pour la gestion des risques liés aux barrages 

L’objectif de ce séminaire consiste à fournir aux représentants des pays des informations inédites de première main qui sont liées à l’analyse de la sécurité des barrages et aux approches des risques, appliquées actuellement dans certains pays. Un récapitulatif des approches internationales permettra aux participants d’entendre parler des approches des risques par chaque représentant du pays et d’estimer les approches les plus adéquates pour leur situation et usage futur.

TW2 – Traits spécifiques des petits réservoirs et des barrages

Il y a plus de 20 000 petits réservoirs en République tchèque. L’objectif de cet atelier consiste à partager les expériences locales avec le projet et la gestion de ces constructions dans le contexte des technologies avancées du 21ème siècle.

TW3 – Changement climatique et résistance

La Banque Mondiale a lancé une étude pour établir un guide afin de renforcer la résistance aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles pour les centrales hydroélectriques et les barrages. L’objectif de ces consignes est de fournir un mode d’emploi pratique et utilisable, basé sur « la meilleure pratique internationale », pour pouvoir gérer et prévoir les risques du climat et des catastrophes dans l’évaluation des projets, dans la planification, la construction et le fonctionnement des ouvrages hydrauliques. La Banque Mondiale prépare ce séminaire en coopération avec la CIGB et elle prévoit de présenter les conclusions préalables de cette étude. Les questions du changement climatique et de la résistance en matière hydroélectrique de la construction des barrages seront discutées.

TW4 – Erosion interne dans les barrages et leurs fondations

L’érosion interne représente l’une des causes les plus fréquentes des pannes des constructions d’accumulation d’eau, telles que barrages, digues, etc. L’objectif de cet atelier consiste à partager les connaissances et les découvertes les plus récentes dans ce domaine, et à développer une coopération entre la Communauté de la CIGB d’une part et les spécialistes coopérant au sein du groupe de travail européen pour l’érosion interne des barrages et leurs fondations d’autre part.

TW5 – Méthodes de modélisation (numérique et physique) – rôles et limites

L’atelier porte sur les exemples de la mise en pratique des projets récents en traitant de la question importante des limites et des rôles des deux méthodes de modélisation (numérique et physique) – appliquées dans la planification moderne et dans le fonctionnement des ouvrages hydrauliques.

TW6 – Atelier du Comité pour la sécurité des barrages

Le Comité présentera des projets de documents portant sur «le développement du cadre réglementaire pour la sécurité des barrages» et «l’élaboration de lignes directrices génériques sur la sécurité des barrages». Les deux documents en question visent à fournir une aide et des conseils concernant l’élaboration de cadres juridiques et réglementaires pour la sécurité des barrages. Par ailleurs, l’équipe de recherche de l’Université « University of South Australia » présentera un résumé de l’étude comparée sur la sécurité des barrages, réalisée par la Banque mondiale. L’étude porte sur les dispositions juridiques et réglementaires relatives à la sécurité des barrages dans 51 pays représentatifs des différent niveaux du développement économique ainsi que sur les modalités pratiques d’organisation et de gestion des programmes de sécurité des barrages.